LA GRANDE CATASTROPHE, et l'« expérience du soleil », Auteur : Samaël Aun Weor, 128 pages,

50 illustrations, ISBN : 2-89145-042-6 / 978-2-89145-042-3Éd. Ganesha

Sommes-nous à la veille d'une grande catastrophe à l'échelle planétaire ? Y aura-t-il bientôt une Troisième Guerre mondiale ?...

Tous conviendront que nous traversons actuellement une crise majeure, plus grave et plus dangereuse que toutes celles qui ont précédé, parce que nous avons enfin les moyens de nous anéantir ! De plus, nous sommes entrés dans une ère de bouleversements climatiques et d'activité géologique importante, accentués notamment par la pollution de tout le milieu ambiant et les expériences atomiques...

Nous assistons en fait à la pénible agonie d'une humanité qui ne donne plus de « fruits », car il faut comprendre que la nature est un laboratoire où la Conscience solaire fait une expérience : elle veut récolter des hommes et des femmes véritables, des hommes et des femmes « solaires ». C'est dans ce but qu'elle a créé la vie sur Terre.
 

Mais « si l'humanité perd tout intérêt pour les idées solaires, écrit Samaël Aun Weor, le Soleil perd à son tour tout intérêt pour cette humanité et la détruit, car elle n'est plus d'aucune utilité pour son expérience. »

Or, les « signes des temps » nous indiquent l'imminence d'une transformation profonde, voire d'une catastrophe mondiale : les conditions sont réunies, conformément à la doctrine antique des Yugas, âges ou cycles. Le monde actuel, qui correspond au stade final de « développement » de notre humanité, a été décrit avec une précision supéfiante par les grands mystiques de l'Orient qui désignaient notre époque sous le nom de Kali Yuga ou Âge Noir. En outre ce n'est pas par hasard si tant de gens sont aujourd'hui hantés par l'idée de la fin du monde...

Cependant, ce ne sera que la fin d'un monde, car toutes les traditions affirment qu'après le catacysme qui doit anéantir l'humanité actuelle, une Terre rénovée abritera le noyau de la prochaine grande race humaine. Et si nous savons « coopérer avec le Soleil », si nous sommes capables d'opérer en nous une véritable révolution de la conscience, nous pourrons nous libérer à temps de cet âge sombre pour faire partie de ce groupe d'élus.

© 2012 A.G.É.A.